Coup de projecteur sur Finding Teddy

Allez, on va faire un peu de copinage aujourd’hui ! J’aimerais vous parler du jeu Finding Teddy du studio Storybird Game, un point’n’click au look résolument rétro et dont l’héroïne est une petite fille qui recherche désespérément son ours en peluche. Ce dernier a été dérobé par un monstre et la pauvre petite se rend dans un monde mystérieux pour remettre la main sur son doudou d’amour. Le projet est en phase de financement et fait appel à la générosité des internautes via le site Look At My Game. Pour l’occasion, j’ai posé quelques question à Jul, l’homme à la tête du projet.

Comment est né le projet ?

Ça va faire huit ans que je travaille dans le jeu vidéo, particulièrement dans le casual gaming. J’ai appris beaucoup de choses mais ayant un profil « gamer » je commençais à péter un câble. J’adore les point’n’click et j’idolâtre certains jeux de ce type ( Monkey Island 2, Day of the Tentacle, etc.), j’avais dans les cartons un jeu de ce genre qui s’appelle Finding Teddy. J’ai donc contacté Look At My Game pour leur montrer le projet. Ils ont été séduit et m’ont proposé d’éditer mon jeu via leur plateforme. Maintenant j’espère que le projet plaira assez pour que les joueurs nous fassent confiance.

Peux-tu résumer le concept du jeu et ce qui fait, selon toi, sa particularité ?

Comme je le disais, c’est un point’n’click classique, le but est surtout de raconter une histoire, de faire vivre une expérience unique au joueur. Sa particularité se trouve surtout dans la façon d’y jouer. Le jeu est prévu sur les plateformes iOS, l’écran tactile permet pas mal de fantaisies mais pour nous c’est avant tout l’ambiance qui prime. Concernant le gameplay, c’est principalement un jeu d’exploration et d’énigmes, le joueur stockera toute sorte de choses dans son inventaire. A lui de tester un peu tout et n’importe quoi pour réussir à avancer. Certaines énigmes font appels à la mémoire ( je pense que pas mal de joueurs vont prendre un crayon et du papier à certains moments du jeu ). Nous avons aussi créé une mécanique de jeu basé sur la musique mais je ne peux pas en dire plus pour l’instant.

Combien êtes-vous dans l’équipe ?

Actuellement nous sommes quatre. Pour résumer je m’occupe de tout sauf du code, le compositeur de FEZ nous as rejoint aussi pour bosser sur une partie de la bande originale

L’environnement graphique s’appuie sur un style rétro, très pixelart. Qu’est-ce qui a motivé ce choix ?

J’adore le pixelart, je viens de ce milieu. Quand j’ai commencé ce métier les téléphones portables ne permettaient pas les folies qu’on trouve maintenant sur devices iOS et Android. Le pixelart était obligatoire. Je me sent à l’aise dans cet univers. J’aime l’ambiance des jeux rétro et je pense que le pixelart est devenu un élément incontournable de la pop-culture. Il était important pour moi que Finding Teddy s’inscrive dans cette mouvance graphique.

Quelles ont été les sources d’inspiration pour le jeu ?

Je vais être franc : énormément de choses ! Pour commencer je dirais les films de Pixar (d’où la référence à Nemo dans le titre), en ce qui concerne les jeux c’est indéniablement Sir Fred qui m’a inspiré pour les environnements. C’est un vieux jeu d’Ubisoft sur Atari ST et Amiga qui m’a énormément marqué. Actuellement, les joueurs ayant vu des images de Finding Teddy me disent que ce dernier ressemble à Sword and Sorcery. Je ne l’ai pas encore essayé mais on m’en dit beaucoup de bien, il faudrait que je le teste !

Rich Vreeland participe donc à la bande-son. Comment s’est déroulée cette collaboration ?

J’ai découvert son travail sur FEZ et ça a été une grosse claque ! Je lui ai donc envoyé un mail avec des images et un teaser du jeu. Au bout de deux ou trois mails il a accepté de participer au projet, c’est quelque chose d’important pour moi. Même si je m’occupe d’une partie de la bande originale, c’est un peu un rêve de gamin d’avoir quelqu’un dont on est fan dans sa propre équipe. Bref ça a été aussi simple que ça.

Pour ceux qui ne connaîtrait pas encore le principe de Look At My Game (sorte de Kickstarter français), peux-tu en rappeler le principe ?

En gros, les utilisateurs investissent dans les projets qu’ils pensent viables, le but est de remplir une cagnotte pour financer un projet. Evidemment, les investisseurs toucheront des royalties sur les ventes du jeu à hauteur de la somme investie. En plus de cela nous leur offrons du contenu inédit, leur nom dans le staff du jeu et de temps en temps une participation au design du jeu. C’est génial de pouvoir échanger directement avec eux, ça rend le projet beaucoup plus vivant mais ça ajoute pas mal de pression !

>La page Look At My Game de Finding Teddy

>La page Facebook du jeu

>Le teaser officiel

>Découvrir la musique du jeu gratuitement

Quelques artworks :

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s